APPELEZ NOUS Laissez-nous votre numéro, On vous rappelle !
CONFORMÉMENT À LA LOI 09-08, VOUS DISPOSEZ D’UN DROIT D’ACCÈS, DE RECTIFICATION ET D’OPPOSITION AU TRAITEMENT DE VOS DONNÉES PERSONNELLES.
* Champs obligatoires
* Champs obligatoires

Son histoire

El Mustapha TAOUIL, de la ville d’(Er-rich), il s’est investi à fond et a su associer son ambition à l’’acccès au financement que lui offre Al Amana. Mustapha travaillait comme revendeur de vêtements pour enfants et nouveaux nés, il achetait la marchandise de chez différents fournisseurs, et il se chargeait de sa distribution auprès des boutiques, magasins, commerçants, et des particuliers. L’ambition de Mustapha dépassait ce qu’il espérait de ce commerce d’intermédiaire qui ne lui générait qu’une mine marge chaque mois. Un jour, Il décide, alors de se lancer dans la fabrication des vêtements pour nouveau-nés en investissant dans l’achat des machines à coudre professionnelles, de la matière première, et le recrutement de la main d’œuvre. Aujourd’hui, il dispose d’un petit atelier de confection spécialisé dans les vêtements pour nouveau-nés et d’une capacité de production assez importante. Son atelier emploie plus de cinq ouvrières et compte six machines qui tournent en pleine production. Il a réussi à étendre son réseau de distribution, en écoulant sa production dans la région d'Errachidia, Midlet, Goulmima et à Tinghir. Allant jusqu’au bout de ses ambitions, El Mustapha, entreprend des travaux de construction d’une nouvelle unité de production qu’il a équiper de dix nouvelles machines afin d’augmenter sa capacité de production, assurer les grandes commandes et se préparer à la conquête de nouveaux marchés. El Mustapha a la grande conviction que le développement et l’essor de l'économie locale de la région d'Er-rich, est en grande partie la responsabilité de chaque citoyen de la région. Il s’estime heureux d’avoir trouvé une institution comme Al Amana qui lui a fait confiance et a cru en son enthousiasme et en ses ambitions. Il pense que son projet n’aurait jamais vu le jour sans le soutien d’Al Amana, dans cette région reculée