APPELEZ NOUS Laissez-nous votre numéro, On vous rappelle !
CONFORMÉMENT À LA LOI 09-08, VOUS DISPOSEZ D’UN DROIT D’ACCÈS, DE RECTIFICATION ET D’OPPOSITION AU TRAITEMENT DE VOS DONNÉES PERSONNELLES.
* Champs obligatoires
* Champs obligatoires
Visuel Qui sommes nous
A propos

A propos

al Amana Microfinance est une association à but non lucratif, régie par le dahir du 15/11/1958 et les lois 18/97 et 58/03 relatives à l’exercice de l’activité du micro-crédit. Elle a été créée le 13 février 1997 et agréée en tant qu’Association de microcrédit par le Ministère des Finances le 31 mars 2000. Leader du secteur de la microfinance au Maroc, al Amana Microfinance dispose, à fin juin 2016, d’un réseau de plus de 598 points de service dont 233 dans les zones urbaines et périurbaines, 279 dans les zones rurales et 86 véhicules mobiles desservant les zones les plus enclavées. al Amana Microfinance offre des produits financiers tels que : le prêt solidaire, le prêt individuel à l’entreprise, le prêt individuel au logement , destinés à la promotion des activités génératrices de revenus , à l’amélioration du logement ou encore son raccordement à l’électricité ou à l’eau potable. L’offre de al Amana microfinance comprend également, des services non financiers de formation , d’accompagnement, et d’appui à la commercialisation et à la visibilité des produits de ses clients.
A fin 2015, Al Amana Microfinance a desservi 3.943.993 prêts d’un montant global d’environ 29 milliards de dirhams au profit de 1.484.122 clients.

mission, vision, valeurs

mission, vision, valeurs

Mission

Sa mission est d’être un acteur important du développement économique et social de notre pays par le levier de l’inclusion financière.

Vision

Sa vision est d’être l’institution de référence en microfinance, préférée par ses clients, desservant le plus grand nombre de bénéficiaires, offrant des services diversifiés et innovants, performante financièrement et ayant un fort impact social.

Valeurs

Les valeurs de al Amana Microfinance portent sur :
• Des valeurs fondamentales : l’Intégrité ; l’honnêteté ; la transparence et la responsabilité
• Des valeurs de progrès : le goût de l’effort et de la persévérance ; le goût du succès ; la rigueur ; l’engagement et l’altruisme.
• Des valeurs professionnelles : La performance et le sens de l’innovation
• Des valeurs collectives : L’appartenance et l’équité.

Historique

Historique

Depuis sa création, plusieurs dates phares marquent l’évolution de notre institution.

1997 : Création de al Amana Microfinance.
2000 : al Amana Microfinance reçoit l'agrément du Ministère des finances pour exercer les activités de microcrédit.
2001 : al Amana Microfinance assure son autonomie financière.
2003 : al Amana Microfinance lance le premier test du prêt individuel à l’entreprise (PIE).
2004 : l’institution diversifie son offre de microcrédit et lance le prêt individuel au logement (PIL).
2005 : al AmanaMicrofinance passe le cap de 1000 salariés et 360 points de vente.
2006 : al Amana Microfinance connait une croissance annuelle spectaculaire : Le portefeuille des prêts passe de 763 à 1.843 Millions de dirhams (+142%) 2007 : L’institution est déjà une organisation forte de plus de 2000 salariés desservant plus de 400 000 clients.
2007 : Refonte du système d’information de l’institution.
2009 : L’institution adopte une nouvelle identité visuelle marquant le changement, la dynamique et l’attachement à ses valeurs fondatrices.
2011 : Lancement du projet d’entreprise « Oufouq 2015 ».
2012 : Lancement de 2 nouveaux produits : le transfert d’argent et la micro-assurance.
2013 : Le Conseil d’Administration de al Amana Microfinance décide de hisser la performance sociale au niveau des instances de gouvernance en créant un comité ‘’Stratégie et Utilité sociale’’ rattaché au bureau exécutif du Conseil d’Administration.
2014: al Amana Microfinance figure parmi les 9 meilleures grandes  entreprises certifiées meilleurs employeurs du Maroc au titre de l’année 2014
2016: al Amana Microfinance organise, sa convention des cadres et lance son programme Oufouq 2018.

utilité sociale

Utilité sociale

L’évaluation de la dimension sociale de la microfinance constitue une tendance de fond qui marque depuis quelques années le secteur au niveau international. Une tendance qui se traduit par une évolution de l’offre de services et des produits afin de mieux s’adapter à la demande des bénéficiaires, servir plus d’usagers, limiter les non-remboursements et éviter le surendettement.

En phase avec cette dynamique, al Amana Microfinance a stabilisé un modèle de développement qui vise le renforcement de sa mission sociale. L'institution a ainsi renforcé la dimension sociale de sa gouvernance en instituant en 2013 un comité «Stratégie et Utilité Sociale » chargé du pilotage et du management de la performance sociale de l'institution et rattaché au bureau exécutif du conseil d'administration.

Les missions du comité « Stratégie et Utilité sociale » sont multiples : il prend connaissance des indicateurs d'impact et oriente les actions menées pour renforcer l'inclusion et l'éducation financière des clients. Il veille également à l'exécution de la mission sociale et supervise la gestion de la performance sociale.

A ce titre, il définit les objectifs et les indicateurs sociaux de l’institution et veille à leur suivi à travers un reporting social régulier qui permet de mesurer les progrès de l'institution dans ce domaine.

Inscrivant son activité dans les initiatives et bonnes pratiques mondiales de la microfinance, al Amana Microfinance a été l'une des 13 premières signataires de la smart campaign, campagne mondiale de protection des clients du CGAP (groupe consultatif d'assistance aux pauvres de la banque mondiale). Et depuis 2013, al Amana Microfinance fait partie de l'initiative des standards universels de gestion de la performance sociale (USSPM) lancée par la Social Performance Task Force (SPTF).

La notion de responsabilité sociale chez al Amana Microfinance ne se limite pas à de simples principes généraux. Elle consiste à veiller à ce que les services fournis aux bénéficiaires aient un impact positif sur eux et leur famille, et qu’ils ne nuisent pas à l'environnement et à la communauté. Pour mieux mesurer l’impact social de ses services, l’institution utilise diverses méthodes d’évaluation qui portent sur l’appréciation du niveau économique des usagers. Les chiffres du rapport d’activité de 2015 ainsi que plusieurs études régulières viennent étayer la connaissance de l'impact du microcrédit sur les clients.

Dans le même registre, al Amana Microfinance œuvre activement pour la sensibilisation de ses clients sur les normes environnementales et de sécurité et sur la promotion des droits humains, notamment ceux de la femme et de l'enfant.

L’offre de al Amana microfinance

L’offre de al Amana Microfinance comprend des services financiers et des services non financiers. La gamme des produits financiers se décline en plusieurs types de microcrédits : les prêts individuels et solidaires destinés aux activités génératrices de revenus, mais aussi des prêts au logement. L’approche de l’institution en matière de microcrédit s’articule autour d’un double objectif : promouvoir des microprojets mais aussi renforcer les capacités d’entreprenariat et d’autonomisation des bénéficiaires. Cette offre comprend en outre le transfert d’argent et la micro-assurance.

L’offre comprend également des services non financiers. Il s’agit de la formation et l’accompagnement des clients micro entrepreneurs. Ces formations de base aident les bénéficiaires à comprendre divers aspects des produits qu’ils contractent. D’autres formations sont dispensées portent sur l’éducation financière, le management et des formations métiers.

al Amana Microfinance accompagne également ses clients à travers des services d’appui à la commercialisation et à la visibilité des produits. De l’exposition jusqu’à la vente des produits, les clients bénéficient à titre gracieux de différents services: un espace d’exposition sur notre site web, des stands pourvus dans différents salons, foires, et un support matériel et logistique pour participer aux rencontres régionales organisées par le Centre Mohammed VI de soutien à la microfinance solidaire.