الحكاية

 

Khadija Bahla a dû quitter les bancs du collège, se marier jeune pour fonder sa famille et apprendre un métier, la couture. Depuis, elle opère dans le domaine de la broderie fine traditionnelle et du tricotage acquis de sa grand-mère. Elle maîtrise également le tissage des tapis, comme la plupart des femmes de sa région.

Elle a créé sa propre activité en 2001 en ayant recours au microcrédit qui lui a permis de louer un petit local pour en faire un atelier. Connue pour son sérieux, sa créativité et son amour pour sa profession, Khadija a pu développer une clientèle de plus en plus importante et se construire une réputation de couturière brodeuse hors pair ; elle fidélise ses clients en analysant leurs besoins et en innovant pour répondre à leurs exigences.

En vue de propulser sa production et l’emploi de la région, Khadija décide de créer une coopérative destinée à la couture traditionnelle, la confection et la fabrication de tapis traditionnels.

Elle y fait adhérer 40 femmes, dont ses trois filles, auxquelles elle garantit un emploi stable, source d’émancipation et d’épanouissement. Par ailleurs, Khadija les forme aux techniques de la couture du modélisme et du tissage.